>

>

L'eau en cas de sécheresse

L'EAU EN CAS DE SÉCHERESSE

L'eau en cas de sécheresse

Comme chaque été désormais, le manque d’eau se fait cruellement sentir dans de nombreuses régions de France.

Pour préserver la ressource et éviter les coupures d’eau, les préfets adoptent des arrêtés de restriction d’usage de l’eau selon quatre niveaux d’alerte.

Conséquence : les citoyens sont soumis à des interdictions plus ou moins sévères.

Niveau Vigilance. Vous êtes invité à faire des économies d’eau. Aucune restriction n’est imposée.

Niveau 1
Alerte. Les restrictions touchent les activités des particuliers, telles que l’arrosage du jardin, le lavage de la voiture ou le nettoyage des terrasses, le remplissage de la piscine. Les activités nautiques, telles que le canyoning ou le canoë, peuvent également être interdites sur certains cours d’eau.

Niveau 2
Alerte renforcée.
 La situation est plus critique et impose des restrictions plus fortes pour toutes les activités précédemment citées.

Niveau 3
Crise. Toute utilisation de l’eau est interdite en dehors des usages prioritaires.
Des exigences sont également imposées à chacun de ces stades aux professionnels et aux agriculteurs. Les prélèvements d’eau peuvent être réduits jusqu’à plus de la moitié au niveau 3 et sont totalement interdits au niveau 4, sauf pour les usages prioritaires (sécurité civile, fournisseurs d’eau potable…).

Ces mesures sont prises pour une période définie.

En cas d’avis de sécheresse, le puisage est en général frappé des mêmes interdictions que l’utilisation de l’eau du réseau public. Ainsi, lorsque la préfecture a décrété une interdiction d’arrosage, vous n’avez plus le droit de puiser dans la nappe phréatique ou dans le ruisseau qui traverse votre propriété, mais aussi dans les lavoirs du village.

L’eau des puits, forages ou sources est soumise aux mêmes mesures que l’eau provenant du réseau d’eau potable. Elle provient elle aussi des nappes phréatiques et, en la puisant, vous contribuez à aggraver le déficit hydrique. De plus ce puisage est au détriment des êtres vivants ( poissons et végétaux) qui l’habitent.

L’eau de pluie récupérée dans vos propres réservoirs peut être utilisée sans restriction pour arroser votre jardin, laver la voiture, etc.